Suivre son intuition :
Pour oser l’authenticité

 

Au-delà d’être le plus mal chaussé, le comble du cordonnier est qu’il en a rarement conscience 😃. C’est ce que j’ai pu constater me concernant. Et je ne pense pas faire exception. Alors que j’aurais pu utiliser l’un de mes outils pour dépasser un blocage et me réaliser professionnellement, cela ne m’était même pas venu à l’idée d’y avoir recours. Un jour, tout a basculé et c’est passé par mon amour pour la nature. Cette expérience a finit par venir transformer mon entreprise pour mon plus grand bonheur. Je te livre mon récit qui saura peut-être t’inspirer à ton tour pour réaliser les projets qui te tiennent à cœur mais qui te font peur.

Tout a commencé il y a un peu plus d’un an lorsque j’ai emménagé sur la Côte d’Opale. Dans un lieu magique entre Terre et Mer face aux côtes Anglaises. Étant une « nature lover » dans l’âme, j’étais persuadée que j’allais vivre mon rêve d’explorer ce beau territoire et de profiter pleinement des bienfaits de la nature. Que nenni ! Les choses ne se passèrent pas du tout comme prévu. Car une peur m’a freinée. Celle selon laquelle se promener seule dans la nature, c’est risqué.

La peur – souvent infondée – réduit notre territoire
Résignée au nom de la prudence, je me contentais de parcourir une même plage de long en large. Et comme tu peux t’en douter, je suis passée progressivement de l’euphorie – car j’étais à la mer – à un goût de « trop peu » lorsque j’apercevais au loin d’autres lieux que je n’osais pas découvrir.

Un jour, alors que je roulais en direction de cette plage, j’ai décidé de m’arrêter devant un départ de chemin de campagne. Et je me suis dit « Gooooo, vas-y ! ». MAIS (car il y a un grand MAIS), « en toute sécurité ». Pas folle la guêpe 🥳. Je me suis donc demandé « Qu’est-ce qui pourrait faire que je puisse aller marcher seule dans la campagne tout en étant en sécurité ? ». Et la réponse apparut soudain évidente.

Pour me sentir en sécurité, je devais utiliser mon intuition
L’écouter en priorité, la suivre en toutes circonstances, que cela paraisse justifié ou non. Rebrousser chemin sans chercher à comprendre si je ressentais quoi que ce soit qui allait dans ce sens. Pour éviter les « ah si j’avais su » que l’on connaît tous. Bref, je devais appliquer dans la nature les conseils que je donnais à mes clients en entreprise. Autant dire que ce n’était pas sans appréhension. Aussitôt engagée sur le chemin, les peurs sont remontées illico presto. Alors j’ai appliqué mes outils de retour au calme et de centrage pour laisser à l’intuition l’espace suffisant pour se faire entendre en cas de besoin.

Repérer son drapeau rouge 🚩
Comme tu l’as compris, je ne me suis pas aventurée à la légère en me disant que ce serait un bon exercice pour entraîner mon intuition. Car si j’avais fait cela, ce serait revenu au même que de me lancer du haut d’une piste noire en me disant que j’allais apprendre à skier en descendant. Juste impossible. J’y suis allée en sachant déjà comment mon intuition se manifestait puisque j’avais déjà travaillé dessus. En sachant dialoguer avec. Pour te donner un exemple, quand une sensation désagréable me parcourt (tension, contraction, etc.) avec une tonalité particulière (différente d’une simple peur), c’est l’équivalent d’un drapeau rouge. D’ailleurs toi qui es en train de lire cet article, as-tu déjà identifié ton drapeau rouge et le prends-tu en compte ? Car nous en avons tous un ou plusieurs. Si tu le souhaites, je t’invite à découvrir le témoignage d’Eric Barois  – fondateur de Morphink que j’ai accompagné sur ce sujet.

Et un jour, l’intuition s’est faite entendre 🌠
Toutes mes balades se déroulaient à merveille. Autant dire que j’étais ravie d’avoir dépasser mes peurs pour enfin profiter du lieu. Et puis un jour alors que je m’apprêtais à prendre un chemin que je ne connaissais pas, une sensation m’a stoppée net. Fidèle à l’engagement pris envers mon intuition, j’ai rebroussé chemin immédiatement – me demandant bien sûr pourquoi je ne pouvais pas aller dans cette direction 😉. Tout en me félicitant de m’être écoutée, ma curiosité était piquée.

S’écouter = Croire en soi
Quelques semaines plus tard, je suis repassée devant ce chemin et là les feux étaient passés au vert. Fini le drapeau rouge. Curieuse, j’avançais prudemment pour finalement découvrir qu’il était sans issue fermé par un portail. Un espace à l’abri des regards. Mon mental s’est bien sûr empressé d’imaginer différents scénarios. Mais au final, peu importe qu’il y ait eu un une vraie raison ou pas. L’essentiel était pour moi de m’être écoutée. D’avoir fait confiance à mon intuition pour avancer en toute sécurité sur un territoire inconnu. Ce qui change tout car non seulement cela ramène son pouvoir à l’intérieur de soi mais au-delà de ça, l’espace des possibles se ré-ouvre. Et c’est merveilleux 🤩 ! Au passage, il s’avère que c’est la seule impasse découverte parmi tous les chemins que j’ai parcourus jusqu’à maintenant.

Il n’a fallu qu’un pas pour transposer cette expérience en entreprise
pour oser explorer un autre territoire que je m’étais interdit jusque-là. D’ailleurs, petite parenthèse. Y a-t-il un territoire que tu ne t’autorises pas à explorer ? Je te laisse réfléchir. Quant à moi, j’avais envie de communiquer depuis longtemps sur ma connexion au monde de l’invisible sans jamais osé sauter le pas, par peur du qu’en-dira-t-on. Je parlais de l’intuition en entreprise de façon aseptisée et conventionnelle. Je trouvais que le sujet de l’intuition était déjà suffisamment atypique pour ne pas en rajouter avec tout ce que je percevais. Je te laisse d’ailleurs découvrir si cela t’intéresse les 2 vidéos sur cette page avec ma façon de m’exprimer « d’avant ». Je ne la renie pas car grâce à elle, j’ai communiqué sur le 6ème sens en entreprise. C’est une protection qui m’a aidée pendant un temps mais qui a fini par se transformer en carcan. Car je me cachais derrière une connaissance approfondie de l’intuition en évitant bien de parler de mes perceptions. Alors même que cela aurait enrichi mes accompagnements et mis en lumière ma spécificité – si je l’avais assumé ouvertement.
C’est pourquoi j’ai décidé d’appliquer cette même règle que celle utilisée dans la nature pour la mettre au service de mon entreprise. D’assumer ouvertement qui j’étais tout en écoutant les signaux de mon intuition pour avancer en toute sécurité. Et quel cadeau ! Je te laisse découvrir mon « Qui suis-je ? » ainsi que mon tout nouveau podcast avec mon coming-out spirituel qui ont marqué le début d’une grande et belle aventure où je parle enfin de ma connexion. Et je peux te dire que lorsque je vois les retours, je suis ravie d’avoir enfin oser sauter dans le grand bain. Depuis j’agrandis ma zone de confort jour après jour en conservant l’intuition en bandoulière 😉. Fini le cordonnier mal chaussé ! Mon offre classique de services s’est transformée en « pépites » qui utilise les mots qui reflètent bien plus mon énergie : Tout en Intuition et Design ton invisible.

Faire confiance à notre intuition permet de nous dépasser
pour nous montrer tel.les que nous sommes. Bien sûr, elle n’évite pas les peurs mais elle
permet de continuer à avancer en direction de nos rêves. L’intuition montre la voie pour avancer avec confiance et nous accompagne dans notre souhait d’authenticité. Car comme le disait Oscar Wilde « Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris ». Ce qui nous permet d’activer notre plein potentiel en entreprise en attirant à nous les clients qui nous correspondent car ils savent désormais que nous existons et que nous pouvons répondre à leurs besoins en particulier. Mais il faut se rappeler que prendre sa place est avant tout un cadeau que l’on s’offre à soi-même pour se donner ensuite l’opportunité de faire diffuser et faire grandir sa contribution pour un monde meilleur 💛.

En savoir +

Bourdons rencontrés lors d'une marche en forêt

Archives

Abonnez-vous à notre newsletter

Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé sécurisé conformément à la Politique de confidentialité