Quand tu es en panne d’inspiration :
Fais comme Tintin, va t’aérer !

Mes inspirations viennent souvent en marchant dans la nature 💫🌿🌟
J’ai coutume de dire que la nature est mon 2ème bureau. Quand je suis bloquée sur un sujet ou quand je sature en mode cocotte minute qui n’en peut plus de faire « pchhhh » : j’arrête, je pose tout et je chausse mes baskets. Je pars marcher. Et là généralement, un grand soupir de soulagement arrive juste après avoir fermé la porte. Et le sourire revient dès que je croise une fleur sur laquelle des pollinisateurs viennent récolter le pollen, un oiseau qui chante, un arbre qui fait ses premières feuilles.

Je t’invite à découvrir ci-dessous un magnifique lilas de Californie offrant son pollen aux bourdons lors de l’une de mes marches quotidiennes et surtout mets le son ! Autant dire que je ne pensais plus qu’à admirer le ballet des pollinisateurs, à respirer le parfum incroyable du miel qui se dégageait et à me laisser bercer par le concert de leurs ailes 💖


En marchant, je me dépense, je m’oxygène et j’arrête de tourner en boucle sur un sujet
Le hamster dans sa roue fait une pause. Je lâche prise. Cela remet de l’espace à l’intérieur de moi. Ce qui permet à
l’intuition de me souffler ses réponses et d’avoir beaucoup plus de chance d’être entendue puisque je redeviens disponible. 🤩

Je t’invite à en faire de même. C’est simple, cela ne coûte rien et c’est efficace. En partant marcher – de préférence dans la nature, même dans un parc – non seulement tu t’oxygènes mais ton regard est aussi attiré par tout ce qui t’entoure et du coup, tu ne penses plus ou beaucoup moins au sujet sur lequel tu bloquais il y a encore quelques minutes.

Pour ma part, j’ai la chance de vivre sur la Côte d’Opale où j’aime partir marcher dans la campagne et à la plage et où j’accompagne mes clients pour faire le plein d’énergie et trouver leurs inspirations. Le fait de regarder un horizon où il y a peu de choses (quelques bateaux et c’est tout) calme le mental et procure joie et apaisement.

intuition action
Plage d’Escalles au cap Blanc Nez

Il est ainsi moins stimulé. Les fréquences cérébrales ralentissent. Et bien sûr, je prends un grand bol d’air. Si tu habites en ville, tu peux aussi t’oxygéner. Je le faisais lorsque je vivais à Lille et cela fonctionnait aussi. Ainsi j’ai découvert toutes les ruelles, les parcs, les arbres. Il y a tant à voir dans une ville aussi. Et aujourd’hui, cela me permet d’apprécier le fait de vivre sur la Côte d’Opale à proximité des plages à perte de vue et de la campagne.


D’ailleurs le dire, c’est bien mais appliquer ses conseils : c’est mieux ! C’est pourquoi, je vais sortir marcher tout de suite 😁🌺

En savoir +

intuition en entreprise

Archives

Abonnez-vous à notre newsletter

Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé sécurisé conformément à la Politique de confidentialité